Des étoiles de mer qui meurent dans du plastique...

Mis à jour : janv. 13

(article "Seastars that die in plastic") Cette semaine, on se promenait sur le littoral aquitain. Les touristes ne sont pas encore là, alors les plages ne sont pas encore nettoyées. Et pourtant à chaque tempête, des quantités de déchets sont ramenés sur la plage. Et avec eux des étoiles de mer emprisonnées...



Le premier défi: #1promenade1plastique

À chaque promenade, un défi : #1promenade1plastique . Parfois on passe devant des jeunes qui nous regardent d'un oeil suspect, du genre "c'est qui, ces fous qui ramassent les déchets?".

Et pourtant ? Quoi de mieux que de donner l'exemple (voir mon article "Comment parler aux enfants du changement climatique")


Cette fois-ci c'était pire, un immondice de plastique gisait sur la plage. Certains se demandaient même si dedans il n'y avait pas un dauphin... Alors on est allé triturer le déchet pour voir de quoi il retournait...



Et ce faisant, on a découvert... des étoiles de mer ! Des dizaines et des dizaines d'étoiles de mer coincées dans le plastique. Au début on s'est dit naïvement "peut être qu'elles y ont trouvé à manger" ? Cela, c'était avant d'en retrouver plusieurs complètement prisonnières de cet horrible plastique géant.




Des #étoilesdemer piégées dans une énorme bâche plastique

En fait les étoiles de mer étaient bel et bien piégées du déchet. Alors on a essayé de les libérer. Dur dur, car le plastique était fermement entremêlé. En plus rempli de sable... donc encore plus lourd. En tirant, on a réussi à en démêler certaines et les rejeter à la mer (en espérant qu'elles ne tomberont pas sur un nouveau déchet géant). Mais surtout on s'est dit : la marée monte, comment faire pour que ce détritus infâme ne retourne pas à l'océan pour se retrouver à étouffer des tortues ou des poissons ?


Nouveau défi: #jedéplaceundéchetgéant

À deux, difficile de déplacer une bâche géante, alourdie par le sable et l'eau. On a essayé de tirer des bouts. Certains se sont déchirés. On les a mis de côté pour ne pas qu'ils s'envolent et répondre au premier défi #1promenade1plastique. On a continué: 1-2-3-je tire ! Non ce géant pollutor ne voulait pas bouger davantage. À force, un "bras" plastique que l'on a tiré a fini par faire basculer le gros morceau. Mais la marée continuait de monter.

Sur cet entre-fait, deux jeunes munis de bière nous regardaient intrigués. Comme ils avançaient vers nous, on les a interpellés, pour nous aider. Ils étaient partants. Eux aussi avaient cru qu'un dauphin était coincé dedans. Un couple est arrivé à ce moment là, intrigué lui aussi. Et voilà comment on en déduit qu'un #gestecompte, et que #leffortcollectifsauve.



On a déplacé ensemble le méga déchet, qui malgré lui, s'est mis à bouger ! Hallelujah ! À deux on arrivait pas à le faire bouger d'un iota. À quatre ou cinq, on l'a traîné sur toute la plage. Arrivés à un monticule, il a fallu se poser la question : si on le laissait en bas du monticule, il y avait encore un risque qu'une grande marée l'emporte. Alors tous ces efforts pour rien ? Non, non, et non !



L'un des gars a grimpé tandis que les autres poussaient la charge par le bas. BINGO ! Le plastique est finalement monté sur son trône de sable, en attendant que la mairie vienne l'embarquer aux beaux jours, quand arriveront les touristes. ouf. Mission réussie.


Au final...

Bien sûr nos amis improvisés sauveteurs ont rembarqué leurs bières, nous les bouts de déchets plastiques. Et on a rejeté à la mer les dernières étoiles de mer sauvées. En espérant bien sûr qu'aucune ne subsiste encore dans les immondes tentacules plastiques...


Maintenant, à vous de jouer pour relever un des défis #1promenade1plastique ou #jedéplaceundéchetgéant :-D


Carole

Auteur du MONDE OUKA SAUVONS LE CLIMAT

www.ouka.fr

© 2020 by Carole Stora-Calté

​FOLLOW US

  • Facebook page
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now